A la musique du Moyen-âge sont associés les ménestrels. Rassemblés en corporation ils formaient la Ménestraudie ou Ménestrandie.

La Ménestraudie

Créé en 2006, l’ ensemble est issu des classes d’instruments anciens de l’école de musique de Betton (35). Chanteurs et instrumentistes découvrent et travaillent tout au long de l’année, au sein d’un atelier hebdomadaire, des répertoires allant du XIIIème au XVIIIème siècle. Les styles abordés sont des plus diversifiés : musique instrumentale de chambre, musiques vocales religieuse et profane, savante et populaire, grave ou plus légère.

Une grande liberté existe au niveau de l’instrumentation, ce qui permet d’accueillir et d’intégrer facilement des nouveaux venus et d’enrichir progressivement la palette des sonorités. Il en résulte une richesse sonore originale apportée par le mélange de timbres d’instruments anciens parfois peu répandus (violes de gambes, chalumeaux, flûtes, clavecin…), complétés par les voix des chanteurs.

Les instruments « anciens » peu connus, qui donnent à ces répertoires une richesse de timbre particulière, sont présentés et expliqués au public pendant ces prestations. L’ensemble se produit en intérieur, pour des concerts de « musique de chambre » et en extérieur sous la forme de musique de danse et de déambulation.

Chaque année une thématique est proposée et débouche sur une série de prestations publiques. Les styles alternent petites pièces gaies et festives et des œuvres plus exigeantes, afin de procurer une écoute variée, agréable et facile d’accès à un large public même « non averti » !

En 2021, Josquin des Prez est à l’honneur.

 

Josquin des Prez

« Maintenant que Josquin est mort, il produit plus d’œuvres que lorsqu’il était vivant »

Georg Foster en 1540.

Il y a  tout juste 500 ans, le 27 août 1521 à  Candé sur Escault (Nord 59), disparaissait un des plus grands maîtres de la Renaissance franco-flamande: Josquin Lebloitte dit Josquin des Prez.

Né entre 1440 et  1550 à Candé sur Escault (près de Valenciennes), après des débuts de chantre dans le chœur de l’église collégiale de Saint-Quentin son talent exceptionnel et sa réputation grandissante l’ont conduit à ce qu’on appellerait aujourd’hui une carrière internationale : d’abord à la cour du duc René d’Anjou, puis à celle de Louis XI; ensuite à Milan à la cour des Sforza, à la Chapelle papale à Rome. Il eut également des liens réguliers avec Louis XII et Charles Quint. Enfin en 1503, il retourne à Condé nommé prévot de la Collégiale Notre Dame, il y achève confortablement son existence sans cesser de  composer

Plus de 350 oeuvres lui sont attribuées, principalement dans le répertoire sacré : messes et  motets mais aussi des chansons et des pièces instrumentales.

 

 

 

Concert hommage à Josquin des Prez

25 juillet 2021

La MENESTRAUDIE ensemble spécialisé dans l’interprétation des musiques de la Renaissance, a tenu à lui rendre hommage cette année à travers un programme qui lui sera spécifiquement consacré.

Contemporain de Louis XI et Jean Bourré, c’est tout naturellement que le Plessis-Bourré ouvre de nouveau ses portes à la Ménestraudie afin de faire résonner dans ses murs les plus belles oeuvres de ce grand compositeur.

L’ensemble  dirigé par Dominique Renard, réunira à cette occasion vingt chanteuses et chanteurs, huit instrumentistes (flûtes, harpe, violes) pour un programme dont l’œuvre majeure sera la Missa Gaudeamus composée probablement  en Italie vers 1480 , et destinée à la fête de l’Assomption.

L’ensemble proposera également des motets dont le fameux Ave Maria Virgo serena, des chansons polyphoniques et quelques pièces instrumentales.

 

 

 

 

 

Informations pratiques

Détails à venir